L’être humain est une machine que l’on peut reprogrammer. Il faut savoir comment bien le faire. Ainsi tourner son cerveau vers l’esprit que l’on a envie d’avoir et maximiser nos chances de réussite dans les objectifs que l’on souhaite avoir.

Perdre du ventre et parfois l’objectif principal. Pouvoir contrôler son corps est une bonne méthode afin d’y arriver de manière simple et efficace.

Le contact avec la nourriture n’a pas toujours la même histoire entre chacun avec un parcours différent selon votre vécu. Mais chacun d’entre vous peut changer la relation qu’il à avec la nourriture. Une meilleure approche pour améliorer sa santé physique et contribuer à l’augmentation de la productivité et votre bonne humeur.

Les fast-foods sont présents au quotidien dans les journées. Une mauvaise alimentation peut rapidement arriver.

  • Il faut donc faire attention est-ce que vous mangez.

Avoir une bonne relation avec la nourriture contribue efficacement à perdre du ventre. Le fait de ne pas toujours vouloir manger autre chose ou penser quelque chose d’autre permet de ne pas se frustrer et d’avoir une relation saine avec ce que l’on mange. Être en accord avec votre quotidien pour une meilleure qualité de vie.

Sommaire

  • Identifier les tentations et trouver des alternatives 
  • Manger en toute conscience 
  • Assumer ses choix et rester calme 
  • Différencier la faim de votre appétit 
  • Ne pas craindre la faim ou d’être en manque 
  • Conclusion
perdre-ventre

Identifié les tentations

  • La plupart du temps en restriction alimentaire, c’est à cette période que l’on est le plus tenté de manger autre chose.

Il faut tout d’abord poser les bases. 

Commencer par vous poser-vous les bonnes questions :

L’essentiel est de pouvoir connaître quels sont vos tentations et quand elles surviennent pour pouvoir y remédier. Après avoir trouvé votre raison valable, il vous faut trouver des moyens afin de contourner ces moments ou vous vous laissez tenter.

  • Quand avez-vous l’habitude de vouloir manger autre chose ? Est-ce que c’est lorsque vous passez devant une boulangerie et que vous sentez l’odeur du pain au chocolat qui monte dans votre narine ?
  • À quelle heure en avez-vous envie ? Vous arrive t-il après votre repas dans la soirée de vous diriger dans le placard pour du chocolat ou un paquet de gâteaux ?
  • Pourquoi est-ce que vous y pensez ? Est-ce que c’est en raison de voir ce que vous apprécier le plus ?

Trouver des alternatives

Est-ce qu’il est possible de faire, c’est de contourner votre envie s’ils vous arrivent de faire apparaître votre envie de manger après avoir senti une odeur, il est impératif d’éviter l’odeur. Changer de trottoir lorsque vous percevez une boulangerie par exemple.

Ensuite, si l’habitude vous est venue avec le temps de prendre toujours une gourmandise à un certain moment dans votre journée, il faut modifier le problème venant de sa source.

Changer ce que vous mangez.

Le chocolat blanc par exemple n’étant pas le meilleur des chocolats, il est préférable de privilégier plutôt le chocolat noir ayant minimum 70 % de cacao. Cette alternative vous permettra de manger du chocolat de vous faire plaisir, et même de perdre du ventre.

La deuxième alternative serait de diminuer la quantité. En effet si vous en avez pris l’habitude de prendre en grande quantité ce que vous mangez, il vous faudra petit à petit diminuer votre portion. En prenant l’exemple du chocolat prenez seulement 2 carrés au lieu de 4, la proportion sera donc divisé par 2. 

Puis enfin si votre sensation d’envie apparaît lorsque vous voyez quelque chose qui vous plaît, il vous faut remédier à ce problème en vous organisant. 

Il ne sera pas toujours évident de pouvoir s’organiser, mais ce que vous pouvez en revanche faire, c’est préparé en avance vos collations. En effet, si vous êtes tenté par le fait de voir ce que vous aimez, il vaut mieux être organisé. Cela vous permettra de ne pas vous laisser aller.

Mangé en toute conscience 

  • Ce n’est pas toujours évident quand on a une vie active de pouvoir se poser tranquillement et déguster un repas.

Entre le travail, les enfants, la fatigue, et les distractions, il est possible de vite se dépêcher pour un repas et ne même plus se rappeler de ce que vous avez mangé.

Dans ces moments, il faut éviter de manger sans être concentré. Il faut prendre du temps pour vous et vous reposer et cela passe par un bon repas. Prenez 15 minutes dans votre journée afin de manger correctement, va avoir une influence sur tout le reste de votre journée.

En effet, une alimentation équilibrée va vous permettre d’être dynamique en pleine forme. Alors que manger rapidement sans prendre réellement conscience de ce que vous allez manger va vous faire manger n’importe quoi et votre alimentation n’aura pas l’impact sur votre perte de ventre.

La distraction la plus connue et la télévision, tout le monde est passé par le fameux paquet de chips devant le canapé à l’apéritif.

Sans prendre conscience de ce que vous mangez les chips sont digérer dans votre corps et les calories défile.

Il est donc essentiel de pouvoir avec sa famille ou bien seul manger un repas équilibré et rester en forme. 

Prenez le temps d’apprécier votre repas comme si c’était le dernier, éteignez la télévision, éloignez vous de votre portable et profiter d’un moment de détente.

Mâcher correctement tous vos aliments posés votre fourchette à chaque bouchée pour ainsi ne pas être trop rapide.

Assumé ses choix et rester calme 

  • Dans le quotidien, tout n’est pas rose, il peut y avoir des jours ou des moments noirs, je veux dire par là qu’il est possible comme tout le monde que vous ayez un écart.

Mais tout est une question de point de vue, il n’y a pas d’aliment mauvais ou bon. Ce n’est pas parce que vous avez pris une part de pizza ou bien que vous vous êtes autorisé une part de gâteau pendant votre anniversaire que vous devez vous sentir mal. Il est bon dans votre quotidien de vous faire plaisir mentalement. Un écart une tentation n’a jamais tué personne. Il faut simplement rester conscient de ce que vous mangez et faire des écarts raisonnables.

Le moral lui aussi a besoin de se faire plaisir accorder lui de temps à autre un moment privilégié, pour qu’il puisse se sentir bien et booster votre motivation.

Ne culpabilise pas d’avoir mangé quelque chose servez-vous-en comme une force et non un frein.

La force vous fera avancer et aller beaucoup plus loin.

Alors que le frein lui vous fera reculer et penser à des idées négatives.

À vous de juger quels sont les aliments que vous préférez pour vous faire plaisir et ne pas culpabiliser d’être en restriction.

Un régime trop restrictif, ne mène pas au résultat souhaité. Il vous faut trouver la bonne balance entre le pour et le contre, de ce que vous voulez atteindre. En combien de temps et comment vous voulez l’atteindre.

Différencié la faim de votre envie

  • Ce n’est pas toujours évident de comprendre la différence entre la faim et l’envie, il est encore plus difficile de pouvoir contrôler son corps afin de pouvoir différencier les deux.

Tout d’abord, l’envie, peut être provoquée pour un aliment en particulier. Ce qui la provoque est régulièrement par la visualisation, l’odeur, ou même le fait d’en parler et de penser a ce que vous aimez.

La faim, elle est provoquée en raison des besoins nutritifs du corps. Il n’est pas instinctif de se dire “j’ai faim de pizza” la faim est souvent lié à un petit creux et des bruits d’estomac dans le ventre qui réclame à manger. 

Pour différencier la faim de l’envie, il faut après avoir compris la différence se poser la question de savoir si vous avez réellement faim ? 

Dans ce cas suivant vous entendrez probablement votre estomac faire des bruits en raison d’un manque de nourriture. 

Ou si vous en avez envie et cette sensation est souvent provoqué instantanément par le fait d’y avoir pensé de l’avoir vu ou senti, posez vous la question de savoir quels sont vos objectifs ?

Il ne vous reste plus qu’à déterminer ce que vous ressentez réellement et de décider de manger ou non ces aliments. 

Éviter de manger par compulsion. Prenez plutôt du temps afin de réfléchir à la décision que vous allez prendre pour éviter de faire quelque chose que vous ne voudriez pas.

Ne pas craindre la faim ou d’être en manque 

  • Il se peut que lorsque vous ayez envie de perdre du ventre à un moment donné de risquer d’avoir peur d’être en manque avec la sensation de nourriture étant en baisse des calories.

Il ne faut pas avoir peur d’être en manque de nourriture, car vous avez pris probablement une petite quantité, mais votre corps est adapté et se manifester. Les sensations se manifesteront quand vous aurez réellement faim, ne vous inquiétez pas, il est fait pour ça.

La clé est de comprendre qu’il ne faut pas donner plus que ce que votre corps a besoin. Si vous lui en donner trop, il fera un surplus calorique et vous serez en phase ou vous prendrez du poids.

Il faut écouter son corps et ne pas lui en donner plus de ce qu’il a besoin. Reprenez vos habitudes depuis le début et analyser les besoins de votre corps afin de ne pas trop lui en donner.

Vous avez peut-être pris l’habitude de prendre de grande quantité en raison de votre envie et vous n’avez pas pris l’habitude de vous concentrer sur vos sensations.

Vous avez donc probablement l’habitude de beaucoup mangé sans même le savoir. N’ayez donc pas peur d’avoir faim. Votre corps vous fera manifester vos sensations de faim et vous pourrez à ce moment manger une collation équilibrées en attendant la venue du prochain repas. 

Il ne vous suffira que de l’écouter pour comprendre ses besoins.

Conclusion

Pour tout résumé, il faut comprendre que votre corps est un mécanisme programmable à l’infini et que vous pouvez lui faire devenir ce que vous souhaitez. Il pourra s’habituer à être programmé avec du temps et de la patience. Il vous faut donc adopter un nouveau rythme de vie sur le long terme pour ainsi permettre de perdre du ventre facilement. 

  • Prenez conscience des tentations qui vous entourent afin de pouvoir remédier à la source du problème.
  • Prenez du temps à manger tranquillement et apprécié chaque repas comme un festin de Roi.
  • Rester positive et ne culpabilisez pas d’avoir mangé une part de gâteau, votre moral en a besoin tout est une question d’état d’esprit.
  • Comprenez enfin la différence entre votre faim et votre envie afin de prendre les bonnes décisions.
  • Puis terminer de ne pas avoir peur d’être en manque d’avoir faim, si vous mangez peu votre corps vous fera ressentir votre faim s’il en a besoin.