Lorsque l’on veut commencer à faire un régime, on veut à tout prix éviter de se sentir en restriction. La meilleure façon de ne pas réussir son propre régime et d’être en restriction alimentaire. C’est pour ça que il faut à tout prix éviter un maximum d’être en restriction.

Mais comment faire si on n’arrive pas à se contrôler, si on a toujours envie de manger. Comment faire si on mange régulièrement dans la journée et que l’on veut maigrir.

Il n’y a pas de solution miracle pour réussir à perdre du poids, mais il y a bien de réel solutions concrètes à mettre en place pour réussir à faciliter sa perte du ventre.

L’une des choses essentielles à faire lorsque l’on veut perdre du poids en mangeant beaucoup, c’est tout d’abord de contrôler la qualité de votre alimentation.

On peut se faire plaisir de perdre du poids en mangeant beaucoup. Il faut comprendre que la notion de qualité est essentielle que ce soit pour votre perte de poids, votre santé ou votre bien-être. Prenez le temps de bien vous préparer et fait en sorte votre perte de poids soit une réussite.

comment manger beaucoup et perdre du ventre

La densité calorique élevée

Le terme de la densité calorique (DC) dans le monde de la perte du ventre n’est pas très connu pourtant il faut bel et bien le prendre en compte, mais à quoi est-ce que ça sert ? 

La densité calorique d’un aliment permet de comparer la quantité d’un aliment pour 100 g, c’est le nombre de calories que contient cet aliment pour une même proportion. 

Il est vrai que nous ne parlons pas souvent de la densité calorique, on dit souvent que le chocolat et calories et que la Pomme ne l’est pas, mais on ne sait pas vraiment pourquoi. La différence est liée au fait que le chocolat est une densité calorique élevée au contraire de la pomme qui en a une faible.

Pour 100 g, la quantité de calories digérées ne seront pas les mêmes.

Pour calculer la densité calorique d’un aliment, il faut prendre la proportion porte pour 100 g et la diviser par 100.

Par exemple pour du bacon grillé la valeur nutritionnelle et de 460 kcall. Lorsque l’on divise par 100, nous obtenons 4,6 sa densité calorique et donc de 4,6. En comparaison avec les haricots blancs qui sont eux avec une valeur nutritionnelle de 100 calories pour 100 g ce qui leur donne la densité calorique de 1.

En résumé si au lieu de prendre des haricots blancs avec densité calories de 1 vous prenez la même quantité pour 100 g un bacon grillé, c’est une densité calorique de 4,6 cela reviendra donc 4,6 fois plus de calories avec le bacon pour une même quantité mangé.

L’importance et donc de prendre des aliments à densité calorique faible voir pour ne pas prendre trop de calories lors d’une perte de poids.

Il y a quatre différents critères pour mesurer, un aliment et à favoriser ou bien éviter.

  • Si cet aliment a une densité calorie inférieure à 0,6, vous pouvez manger cet aliment sans restriction. 
  • si la densité calorique est comprise entre 0,6 et 1,5, c’est que la valeur est faible et vous pouvez donc le manger et le consommer régulièrement. 
  • Ensuite le troisième palier et celui entre 1,5 et 4, il a un indice modéré, c’est un aliment donc à surveiller à ne pas manger chaque jour.
  • Le dernier palier et d’avoir une densité calorique d’un aliment supérieure à 4, il faut donc faire attention à sa consommation les garder à l’abri de votre regard et ainsi le manger en cas d’occasion.

La satiété

  • Les aliments à faible densité calorique permettre de se rassasié plus facilement.

En choisissant des aliments dans la densité calorique est faible, on arrive plus rapidement au sentiment de satiété, c’est-à-dire que notre estomac a une sensation de rassasiement, car pour une même proportion d’aliments nous avons moins de calories digérer, mais notre estomac et rempli de la même façon et arrête donc d’envoyer des signaux de faim.

Vous êtes donc rassasié rapidement sans en payer le prix fort avec les calories.

La meilleure façon de consommer moins de calories et de privilégier dans ses repas est dans de mettre un maximum d’eau et un maximum de fibre alimentaire et cela passe par augmenter la proportion de fruits est la proportion de légumes dans chaque repas ajoutant également des céréales complètes.

C’est une bonne stratégie pour faire baisser la densité calorique des repas et donc de pouvoir manger plus en volume pour moins de calories.

Les aliments avec une forte densité calorique ne doivent pas être supprimés de votre panier de course, il faut simplement les consommer, les manger et les prendre en quantité raisonnable pour ne pas sentir une frustration au quotidien.

Faites attention aux quantités aux 100 g est privilégié donc de faire attention aux graisses, mais ne les supprimés pas, consommer les avec modération et choisissez mieux la qualité est la provenance de leurs origines.

Les huiles végétales sont certes caloriques, mais il est bon d’en mettre chaque jour dans vos préparations.

  • Il est donc utile de choisir des aliments à DC faible à condition de ne pas compenser avec une augmentation des proportions de manière excessive.

Je vous donne quelques exemples les aliments à privilégier et à consommer avec précaution.

Exemple

Densité calorique très faible 0,6 kcal par gramme

  • La courgette cuite 0,16
  • Les haricots verts 0.26
  • Les champignons 0,3
  • Le pamplemousse 0,42
  • La carotte crue 0,4

Densité calorique entre 0,6 et 1,5 de kcal par gramme

  • La patate douce 0,9
  • Les œufs frais 1, 45
  • Les crevettes 0,99
  • Le thon 1, 16

Maintenant les aliments à densité calorique modérée entre 1,5 et 4 kcal par gramme

  • Pois chiche 1,64
  • Le pain 2,8
  • Le comté 3,98
  • Le sandwich jambon fromage 2, 41

Pour finir les animaux avec une densité calorique élevée supérieure à 4 par gramme

  • Le pain au chocolat 4
  • Les barres chocolatées comme Snickers 4.66
  • Le beurre 7,2
  • La graisse de porc 9, 02

En conclusion ce qu’il faut faire attention, c’est qu’il faut privilégier les aliments à densité calorique faible avec une quantité calorique faible afin de se sentir rassasié manger plus sans avoir le prix fort sur les calories.

Ne bannissez pas les huiles végétales même si malgré leur forte valeur nutritionnelle, ils sont bons pour être santé.